22

Je ne savais pas que j’allais trouver, chez mon hypnothérapeute, la réplique exacte de cette couverture en laine, made in switzerland, qui m’a accompagnée durant toute mon enfance (un très long hiver). Sous mes paupières lourdes, lourdes, apparaît le subtil mélange de bleu nuit, de mauve et de vert forêt qui m’a tant couverte, et qui me recouvre alors : l’accès au paysage intérieur s’avère moins difficile que prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.