33

Je ne savais pas qu’un lithopédion était un fœtus calcifié dans l’abdomen de sa mère, a priori tout aussi pétrifiée que le caillot embryonnaire. J’entends déjà mon éditeur (je vais un peu vite en besogne, pensez-vous, mais j’invoquerai ici le droit, commun à toute femme enceinte, d’être, à terme, assistée d’un accoucheur) lorsque je passerai difficilement la porte de son bureau, le ventre noué et distendu, les bras chargés d’une pierre fossile aussi haute qu’un menhir : « Bon sang, mais vous n’êtes pas archéologue que je sache ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.