64

Je ne savais pas – à vrai dire, je n’imaginais pas même possible – qu’une sirène de ma connaissance, à la chevelure façon Boucle d’or, allait retrouver la Mère-Grand du Petit Chaperon Rouge qui, après avoir été engloutie par le Loup, fut propulsée au milieu d’une foule d’ogres (la plupart ivres). Sans crier gare, ils la piétinaient comme s’il s’agissait d’un grain de poussière. De fait, la figurine de ma broche en métal doré ne devait pas mesurer plus de trois millimètres et, je le sais désormais, ne supportait pas les sauts frénétiques d’une Lou sans paix, qui savourait son escapade nocturne dans la jungle humaine. (La broche reste désormais sagement à la maison, dans sa boîte dédiée.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.