93

Je ne savais pas que l’acharnement du mauvais sort avait été théorisé par la Loi de Murphy, qui s’intéresse, entre autres, à La Tartine Beurrée (elle tombera toujours du mauvais côté), et à La File d’Attente (l’autre file, celle que l’on a exclue après moult conjectures, avancera bel et bien toujours plus vite). Edward Aloysius Murphy, ingénieur américain en aérospatiale, proposa, en effet, treize adages qui s’appliquent aujourd’hui à la vie ô combien terrestre, à ces jours où rien ne va, où un incident en provoque un autre, et ainsi de suite… Certains pensent qu’à chaque problème, sa solution ; Murphy que chaque solution apporte de nouveaux problèmes. Je ne trouve rien à lui contredire : en me baissant pour ramasser ma tartine, évidemment retournée, je me suis assommée à la table, provoquant le renversement intégral (contenant et contenu) de la théière et du cendrier. J’hésite à réparer de nouveau les dégâts. Pour tout vous dire, je n’ose même plus bouger le petit doigt, et en viens à soupçonner ce bon vieux Murphy d’être l’acolyte de Morphée, à qui il doit rapporter bien des clients. Désemparée, quel autre choix que de me réfugier dans ses bras ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *