166

Je ne sais pas ce que le vétérinaire trouve, à cette heure, dans tes viscères ; juste une tumeur, ou bien l’enfer. J’attends interminablement son coup de fil, me perds dans un labyrinthe de pièges et de conjectures… La mort étend si vite son empire ; et la vie, ce long styx sans îles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.