177

Je ne sais après combien de jours passés sans se doucher l’eau qui s’écoule par la bonde d’évacuation devient noire, ou suffisamment terreuse pour en boucher la canalisation. J’avoue que je suis tentée par l’expérimentation, tant je reste frustrée que le savon, malgré toute ma panoplie de gants exfoliants, ne parvienne à laver la salissure intérieure. Il est vrai que d’étranges interrogations affluent dans mon esprit depuis que mon humeur prend des allures de douche écossaise, depuis que nous sommes en mai, et qu’à faire, rien ne me plaît…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *