261

Vous recevrez la tombe en kit à votre domicile, ce qui ne vous dispensera pas d’aller au cimetière. Vous assemblerez les pièces sur place, parmi les autres tombes moins sécables, elles, mais où se recueilleront des gens un peu plus décomposés. Dignement ensuite, vous érigerez le monument fait par vos soins et vous empresserez de prendre une photo du résultat ; un like est déjà une petite condoléance.

Tout est fourni : notice explicative, tube de silicone, équerres et chevilles de fixation. Lorsque la commande dépasse les 1998,99 € (gerbe comprise), vous sera offerte une belle boîte de mouchoirs laquée, format familial. On sait que les personnes en deuil sont généralement d’une grande fébrilité, c’est pourquoi le kit se veut à la portée de tous, même des moins habiles, même des plus affligés. Rien à voir avec le montage d’une cuisine équipée ou un atelier d’origami : le travail est ici prémâché, la tombe et la stèle prédécoupées. Le temps de pose ne devrait pas excéder une heure et demie. Comme les nuggets en barquette, il suffira de reconstituer. Et sous la panure, plus rien ne se décèlera des pièces détachées.

Un peu de bricolage pour se changer les esprits, pourquoi pas. Après tout, ce n’est pas plus bête que de ranger les cotons-tiges en ligne horizontale sur le rebord de la baignoire ou recoudre les boutons un peu flasques de vêtements désolés. Au sein de l’appartement resté vide, je me souviens avoir entrepris un grand ménage de printemps alors que nous étions en hiver. Les pompiers n’avaient pas enlevé leurs chaussures, et puis il me fallait beaucoup d’ordre. J’avais tout étiqueté. Tout sauf la douleur. Ça n’aurait de toute façon pas bien collé sur la plaie ouverte.

Les émotions n’adhèrent jamais parfaitement à leur objet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.