[Pièce Détachée]


Les vêtements prennent vite l’informe de la douleur.

 

Ainsi commence la nouvelle que j’ai écrite pour Pièce Détachée, revue monothématique dédiée cette fois-ci au pantalon (comme l’indique fort bien la couverture).

Elle s’intitule L’Étrenne du dernier jour. Contient 1037 mots, sans compter le titre. Occupe les pages 100 et 101. Voilà pour les repères spatio-numériques. Quant à la teneur du texte, ne comptez pas sur moi pour tout divulgâcher : je vous laisse découvrir ?

La revue est disponible en libraire, et sur sa page internet.


Je remercie particulièrement la fondatrice de la revue, Maud Bachotet,

pour sa confiance, et sa douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.