274

Avertissement : Vous allez lire un texte qui n'a pas été généré automatiquement. Ce texte peut heurter la sensibilité des robots. Libre à vous de le signaler comme inapproprié ou bien de l'approuver en double-cliquant sur l'auteur.


« Vous avez écrit 
joints dans votre message, mais sans joindre de fichier. Vous l’avez peut-être oublié. Voulez-vous tout de même envoyer le message ? »

Tout de même, ai-je l’air de ne pas savoir ce que je fais ? de ne pas joindre les deux bouts ou les fichiers ? Je me méfie de conseils aussi peu avertis, et qui jaillissent de nulle part. Pour sûr, je veux envoyer mon message ! J’entends bien obtenir une réponse quant à mes joints de baignoire, donc. Il n’est pas étonnant, au fond, que Big Data n’ait aucun lien de sang – et pas plus d’amitié – avec Poly Sémie ou Homo Nyme, encore moins avec Bon Sens. Ce gars-là ne sait pas s’entourer. Il devrait de toute urgence changer ses fréquentations et, dans la foulée, couper les ponts avec ces claviers dits intuitifs et autres correcteurs automatiques qui ignorent tout de la nature des mots. « Vous avez écrit nature et urgence à 24 mots d’intervalle, dans la même phrase : voulez-vous parrainer un arbre ? »

Big Data déduit vite, discerne mal ; ignore tout des racines et des flexions. Il accumule mais rien ne semble pourtant l’encombrer. Il irait jusqu’à compresser toute la forêt dans un sachet zippé : on ne distingue plus les arbres, on ne s’embarrasse plus des détails. « Vous avez écrit racines et arbres à 30 secondes d’intervalle : voulez-vous dresser votre généalogie grâce à un simple frottis de joue ? Envoyez-le au plus vite afin de découvrir vos véritables origines ethniques, et connaître le pourcentage d’ADN que vous partagez avec vos parents ! » Big Data aime follement le partage, tant qu’il obtient la plus grosse part.

C’est qu’il a beaucoup d’appétit. Comme son nom l’indique, il prend de la place – et pourquoi pas la nôtre. Big Data met son gros nez partout, et tout dans le même bain : inévitablement, ça déborde. Qu’importe, lui se moque bien des éclaboussures, l’étanchéité n’a jamais été sa tasse de thé. « Vous avez écrit tasse, qui apparaît dans l’expression boire la tasse, voulez-vous apprendre à nager en ligne ? » 

Big Data ne prédit pas le futur, mais le configure. Sa mantique à lui se nomme historique. Il croit tout savoir de mes besoins alors que je n’ai besoin de rien, si ce n’est – j’insiste – de la réponse de la société de rénovation quant à la pose de ce maudit mastic. « Vous avez écrit société, mais sans vraiment y participer. Voulez-vous diffuser un événement marquant afin de rester visible et de garder actif votre profil ? » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.