275

On va s’en sortir : on va sans sortir.

­

Note posthume :
l’auteur n’a pas su choisir son épitaphe favorite et a préféré mourir cinq fois.

Dixit : Lou Valse, inconnue de son vivant

Pinxit : Nicola Mircovic, le fossoyeur graphiste

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.