281

1.

Roman-photo à l’appui, le journal local me propose de « revivre cette dernière journée de confinement ».

Pour quoi faire ?

 

2.

Entre deux articles dictés par des drones domestiques, le journal m’invite de façon clignotante à profiter de l’offre en cours : Toute l’info sans sortir de chez votre écran ! Un abonnement premium 100% numérique, au tarif imbattable d’un euro le premier mois ! (Les mois suivants resteront des premiers mois tant que l’on n’aura pas profité de l’offre précédemment. Par tacite déduction.)

Le bureau-pliant se referme sur les doigts du télétravailleur comme le vieux clic-clac de ses grands-parents.

 

3.

Un peu plus loin (c’est-à-dire un peu plus bas puisque je redescends le fil d’actualité en remontant l’écran avec mon pouce aguerri), on me donne quand même la liste des points de ventes encore ouverts afin de pouvoir me procurer le journal version menacée.

On peut suivre les Aventuriers Germes-à-fil, pas à pas, sur une carte interactive. Ils sont représentés par de petits points rouges qui jamais ne se rencontrent. La Circonvolution est le nouveau sport à la mode.

(Ceux habitués à rester sur la touche mais pas à la page, à tourner autour du pot, à tergiverser avant, pendant, jamais après, à hésiter le doigt sur la sonnette, face aux passages cloutés, dans les aléas du supermarché ; ceux encore qui perdent inévitablement la ligne, se tâtent avant de plonger, noient les poissons dans un verre d’eau, boivent la tasse à leur suite, par mimétisme ou bien solidarité : ceux-là, gonflés d’espoir, se sentiront pousser des ailes ! et, déjà, quelques muscles.)

 

Soleil :

Se retourne

Me fige

J’y suis presque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.