121

Je ne savais pas que simple, triomphe, quatorze, quinze, pauvre, meurtre, monstre, belge, goinfre et[…]

Lire la suite →

119

Je ne savais pas que « faire un bébé lotus » consistait, pour la mère, à garder le[…]

Lire la suite →

117

Je ne sais pas quoi faire de mes yeux, moins globuleux que vagulants. Ouverts, ils[…]

Lire la suite →

115

On ne sait plus quoi inventer pour faire vendre. Tandis qu’en vain, je cherchais un[…]

Lire la suite →

114

Je ne savais plus que j’avais conservé, dans la malle peu hermétique de dessous mon[…]

Lire la suite →

113

Je ne sais pas comment éponger ses sanglots sans m’en imbiber dangereusement ; ces sanglots dont[…]

Lire la suite →

112

Je ne savais pas que l’on pouvait désormais connaître l’âge biologique de son organisme grâce[…]

Lire la suite →

111

On sait, depuis Aristote, que la nature a horreur du vide ; mais qu’en est-il de[…]

Lire la suite →

110

Je ne savais pas qu’un doppelgänger était, selon la terminologie allemande, le double (bien souvent imaginaire, et[…]

Lire la suite →